Agir sans le poids du passé

En sous-titre, je pourrais aussi te dire :

"Comment cultiver ton avenir avec un passé qui t'empoisonne"


Est-ce que tu t'es déjà fait la réflexion que malgré tous tes efforts pour changer ce qui t'empoisonne la vie, tu retombes dans le même panneau ?


Combien de fois as-tu suivi une thérapie en croyant que cette fois-là était la bonne et qu'enfin tu avais trouvé la solution à ton problème ?


Combien de fois es-tu sorti d'un séminaire en te disant que ta vie allait "enfin" changer ?


Combien de passages d'un livre as-tu surligné parce qu'ils venaient résonner en toi et que là, oui, là tu tenais enfin une vérité ?


Toutes les fois où tu as pris le temps de t'arrêter pour te poser les bonnes questions, comprendre ton fonctionnement sont à remercier car elles t'ont permis d'avancer sur ton chemin !


Un chemin d'une meilleure compréhension de toi-même et c'est ainsi, finalement, que tu avances pas à pas et que tu t'éveilles à une certaine conscience.


Si ta vie n'est pas encore celle que tu aimerais vivre aujourd'hui, ne grogne pas après les thérapeutes qui t'ont accompagné ni après la société, ton compagnon, ton environnement, la conjoncture ou les fléaux comme ce Coronavirus qui flambe les actualités du moment...


Non, parce que

tout cela fait partie de ton processus d'éveil !

Dans mon article du 2 mars, je t'ai parlé de ta richesse que tu n'exploites pas ou si peu.

Je t'ai partagé aussi mon vécu de ces derniers mois et je t'ai dit que "le manque de rentrée d'argent se rappelait à mon bon souvenir", en réalité j'aurai dû te dire :


" - C'est ma PEUR du manque d'argent"


Comment se fait-il qu'elle soit encore là ? J'ai eu un cheminement long et éprouvant sur cet état d'être. J'en ai compris sa provenance. J'ai réparé le passé, libérant ainsi mes ancêtres et mes descendants. J'ai eu de très beaux retours après avoir pardonné.


Pourquoi est-elle encore là ?

Qu'est-ce que j'ai besoin de travailler encore sur ce sujet ?


Je n'ai pas vraiment de réponse mais un ressenti profond, incrusté dans mes cellules.


Cela m'a donné à réfléchir sur les derniers coachings que j'ai accompagné et j'en arrive au constat suivant :

Quoiqu'on fasse, nos peurs restent ancrées dans nos cellules et elles forgent nos croyances !


J'ai déjà beaucoup écrit sur les peurs et expliqué comment "vivre avec" mais je vous livre là une nouvelle étape de conscience :

Nous avons à VIVRE AVEC tout au long de notre vie

Pas étonnant que j'en ai fait mon "outil" principal d'accompagnement et ce, sans en mesurer la puissance à ce point. Cela fait partie de ma mission mais je vois encore plus clairement qu'il me faut insister plus sur l'élévation vibratoire afin d' AGIR sans subir le poids du passé.


C'est vrai qu'à chaque fois que je fais ce travail, je suis émerveillée du résultat et ce, sans jamais se démentir depuis tant d'années.

Lors de mes ateliers sur le Féminin-Sacré, l'effet de groupe révèle un autre échelon de puissance.


Mais, dans ce monde en bascule, qui nous invite à vivre pleinement notre authenticité, je ne sais comment vous dire : c'est une évidence puissance XXXL


Il est évident que les peurs viennent du passé :

  • D'un passé conscient par ce que nous ont transmis nos parents, notre famille, les événements vécus etc.

  • D'un passé (plus ou moins) inconscient issu des histoires de nos ancêtres véhiculées de cellules en cellules.


Mais revenons sur cette partie qui nous demande tant de travail : notre cerveau !


Vous le savez -du moins j'espère...- à quel point il vient nous tourmenter et que c'est certainement le DERNIER que nous devrions écouter.


Notre cerveau ne connait que le passé ! RIEN D'AUTRE

Alors forcément, il résiste dès lors que nous voulons changer notre mode de vie pour aller vers un avenir que nous savons être meilleur pour nous.

Parenthèse sur "avenir meilleur" : cela se traduit par ÊTRE et AGIR en fonction de votre ressenti, de votre "intérieur" et non pas POUR ou CONTRE autrui.


Notre cerveau va donc puiser sans cesse dans notre passé conscient et inconscient.


Si déjà, vous voulez bien admettre une bonne fois pour toute cette vérité, nous aurons fait un grand pas en avant !


Votre passé est constitué de quoi ?

Des bonheurs vécus mais curieusement, c'était tellement bon que nous avons tendance à passer très vite dessus !

A croire que nous sommes doués pour nous enfoncer dans des "énergies basses" car, je le vois bien en consultation, nous nous attardons bien volontiers sur la pesanteur des expériences difficiles, douloureuses que nous avons pu vivre...


D'ailleurs, à ce sujet, il m'est arrivé de proposer l'exercice suivant :

  • Rappelez-vous un bonheur, une joie et racontez-le à quelqu'un qui va vous chronométrer pendant votre récit

  • Faites la même chose avec un événement douloureux ou ce qui vous empêche de vivre bien


Et partagez vos résultats sur FB (clin d'oeil)


" - Mais, me direz-vous, si mes peurs restent ancrées dans mes cellules, je ne peux rien changer à ma vie ?"


Heureusement, SI !



Tout le travail en amont de couper les liens du passé, de pardonner est à faire car il ouvre la porte vers la capacité à changer vos habitudes.


Ce travail est plus ou moins long selon chaque personne et, il faut bien le dire, se règle rarement en une seule fois... mais plutôt sur une prise de conscience qui peut s'étendre sur plusieurs années.


En fait, je constate que les clients qui ont le plus de mal à évoluer sont ceux qui restent dans leur mental ;-)


Dès lors que vous restez dans votre mental, vous êtes "victimes" de... tout ce qui en dehors de vous donc... impuissants à changer votre vie.




Toutefois, en étant accompagné, il est plus facile d'avancer vers ce qui est le mieux pour vous.


Je vais partir du principe que vous avez déjà fait votre :

#BilanDeVie

#AnalysePsychoGénéalogique

#TravailSurLesÉmotions

#LibérationDesLiensDuPassé

#Pardonner


Et que vous êtes prêts à :

RÉINVENTER VOTRE VIE

parce qu'il s'agit exactement de cela : réinventer votre vie puisque vous allez devoir donner de nouvelles informations à votre cerveau !


Ce qu'il faut réaliser : c'est que votre cerveau est CONDITIONNÉ par votre passé

Ce qu'il faut faire : c'est redonner à votre cerveau un nouveau CONDITIONNEMENT


Dès lors, vous devez donner de nouveaux codes à votre cerveau et cela passe par de nouvelles habitudes à mettre en place.


L'objectif étant de "nourrir" vos cellules différemment de tout ce qu'elles ont connues afin d'emmagasiner de nouvelles références par rapport à celles enregistrées de votre passé.


Pour y arriver, je vous invite à observer votre vie actuellement, sans jugement OK ?

Vous êtes là juste pour prendre conscience de la nourriture que vous apportez (ou pas) à vos cellules


Pour vous aider, je vais vous donner plusieurs pistes à explorer.


Commençons par le plan physique et puisque nous parlons "nourriture", observez ce que vous mettez dans votre assiette :


Êtes-vous influencés par les publicités ?

Mangez-vous trop sucré ou trop salé ?

Regardez ce qu'il y a dans votre frigidaire et vos placards ?

Prenez-vous le temps de vous asseoir pour manger ?


Il existe d'autres façons de "nourrir" son corps physique :


Combien de cafés avalez-vous dans la journée ?

Buvez-vous votre litre d'eau par jour ?

Fumez-vous beaucoup ?

Vins ou apéritifs font-ils partie de votre quotidien ?


Parlons maintenant du stress (corps psychologique - mental et émotionnel -) :


Faites-vous du sport ?

Marchez-vous régulièrement ?

Pratiquez-vous un art qu'il soit physique ou mental ?

Aimez-vous les jeux vidéos ?

Est-ce vous jardinez ?

Êtes-vous adepte de la méditation ?

Préférez-vous la télévision, le cinéma...


Voilà déjà de bonnes pistes à observer.


Elles vous permettent de VOIR vos automatismes.

Prendre ce temps d'observation est un excellent exercice pour vous débarrasser de vos habitudes négatives et aborder ainsi un changement souhaitable.


Toutefois, il reste, je ne vous le cache pas, une prise de conscience primordiale qui est d'observer VOTRE ATTITUDE et certainement la plus dérangeante.


Je pense que vous serez d'accord pour admettre qu'en étant "conditionnés" par le passé fait

d'habitudes, de croyances et de peurs trimballées depuis la nuit des temps, vous avez développé une forte tendance à n'être attirés que par tout ce qui vient résonner à ce passé.


Exemple : lorsque je regarde un film sur les indiens qui sont massacrés par les blancs, que je pleure en regardant les sorcières de Salem ou que je me sens révoltée par l'esclavage... C'est que j'ai vécu ça soit parce que cela vient réveiller une de mes vies antérieures ou que je suis en filiation avec la vie d'un de mes ancêtres.


Les émotions qui sont alors réveillées vont "nourrir" mes peurs, mes colères, mes tristesses etc.


Je me maintiens alors dans des énergies négatives à "basse fréquence".


JE SUIS DONC RESPONSABLE DU TAUX VIBRATOIRE DE MES ÉNERGIES

Il m'appartient, il vous appartient d'élever notre vibration énergétique à un niveau supérieure pour ne pas "subir" les assauts du passé.


Pour cela, votre attitude doit changer et l'observer est également le meilleur moyen d'y arriver.


Vous constaterez que votre attitude - et son changement - répondra à l'ensemble des questions ci-dessus.


Qu'est-ce que votre attitude - votre façon de vivre - vient nourrir ?


Lorsque vous regardez la télévision, est-ce pour vous nourrir de toutes les actualités catastrophiques annoncées qu'on vous repasse en boucle toute la semaine ?


Aujourd'hui, les médias affolent la population avec le Coronavirus... rappelez-vous le tollé concernant la grippe H1N1 et les milliers de vaccins qui ont été jetés : laisserez-vous peur et panique vous envahir ou irez-vous chercher ce qui se cache vraiment derrière ?


Suivez-vous avec passion toutes ces séries interminables qui remettent sans arrêt les mêmes ingrédients au goût du jour : peurs, meurtres, je t'aime moi non plus, je te hais, je te trompe etc.

et laisserez-vous les films sur la pornographie déformer ce qu'est vraiment la relation sexuelle, vous laissant croire qu'à peine touchée la femme commence à jouir et que l'homme doit être une "bête" de sexe aux performances "hors normes" ?

En tous cas, de quoi mal nourrir vos sentiments et déformer votre vision !


Laissez-vous votre poste de radio diffuser n'importe quoi "en sourdine" dont votre cerveau se nourrit à votre insu parce que vous faites autre chose pendant ce temps ?


Pendant les pubs, que faites-vous ? Vous zappez ? Vous allez aux toilettes ? Et pourtant vous les connaissez toutes par cœur : encore une belle nourriture martelée à votre inconscient !


Pour reprendre mon exemple sur les films, allez-vous au cinéma pour voir des films de violence, sur la guerre ou nourrissez-vous votre âme des histoires de personnes inspirantes ?


Sur quoi portent vos lectures ?


Tout, dans votre attitude révèle ce que vous avez besoin de changer !

Vous l'avez entendu, vous l'avez lu, "on" vous l'a rabâché :

tout part de vous. La solution est en vous.


Aujourd'hui, vous n'avez plus choix.

Vous devez non pas l'entendre, non plus le lire mais LE VIVRE.


Chacun de nous, en réinventant notre vie, nous réinventerons ce monde qui n'a que trop souffert.


J'aurai envie, non pas de crier " - aux armes, citoyens" mais de chanter :


A VOS ÂMES, CITOYEN(NE)S


Cet article est également sur Facebook où vous pouvez apporter vos commentaires




#PoidsDuPassé #FemmeMédecine #GuérirDeTesBlessures

© 2019 - guerirdetesblessures créé par Chantal Peccatte - Tous droits réservés - 

 84 - Goult, France