Est-ce que nous nous aimons assez pour... (2ème partie)


Dans la première partie, je terminais ainsi :


"Nous n'avons besoin de personne pour changer notre monde ! Tout est déjà créé, en route pour l'évolution de nos consciences et croire qu'il nous faille être CONTRE le pouvoir pour gagner est une hérésie destructrice."



Seules, les actions non-violentes et l' AMOUR vaincront.

C'est le grand défi de cette guerre si particulière.


"Se défaire de notre manteau du passé pour n'être que dans le présent et préparer un avenir différent"


d'où l'urgence à recontacter notre souveraineté.


Comment pouvons-nous redevenir ROI et REINE de nos vies ?


Si nous repartons dans nos activités sans rien avoir appris des 54 jours que nous aurons vécus ce 11 mai 2020 où une reprise "progressive" est annoncée, nous allons droit dans le mur et ceux que nous condamnons aujourd'hui pourraient gagner.


Je ne suis pas négative en vous disant cela, je suis réaliste.

Il est évident que certaines personnes répéteront les vieux schémas d'hier, que d'autres croiront encore aux promesses faites ou seront trop frileuses pour réagir.

Je prie pour ces personnes, pour le réveil de leur conscience et la paix de leur cœur parce que, sans cette évolution, elles se préparent à vivre des jours très sombres.


Heureusement, nous sommes bien plus nombreux à être en conscience depuis que le monde a basculé à cette date historique du 5 avril 2020 dont je vous parle dans "Pour une Terre Ascensionnée".


Des milliards de personnes prient chaque jour depuis le début du confinement pour que notre planète Terre s'élève dans la cinquième dimension et l'égrégore ainsi formé ne cesse de grandir.


J'aimerai, à ce stade, ouvrir une parenthèse :
Certaines personnes pensent que prier n'est pas une action en soi et ne peut avoir d'influence sur le changement de notre monde actuel. Je pense que ces personnes ont oublié la force d'une prière. Je pense qu'elles se sont éloignées de leur essence divine. Je voudrais rappeler que prier, c'est réveiller nos âmes. Les dites âmes, lien indéfectible en résonance avec les êtres de lumière qui peuplent la galaxie et heureusement qu'ils sont là pour nous accompagner dans le chambardement actuel. Les messages reçus de nos guides provenant de tous horizons nous prouvent à quel point nous ne sommes pas seuls. 

D'autres pensent que ceux qui prient "rêvent" et sont "passifs", "hors temps". À ceux-, je rappellerai quelques noms :
Gandhi, Mère Thérésa, L'Abbé Pierre, Le Dalaï Lama, Nelson Mandela, Amma... 
Je les invite à relire leurs œuvres. Je ferme la parenthèse mais j'y reviens un peu plus loin... 

L'élévation de notre planète est en lien direct avec l'ouverture de conscience de chaque être humain vivant sur cette planète.


L'équilibre de la Galaxie toute entière dépend du pôle position de chacune de ses planètes.


Les âmes éveillées qui ont suffisamment de sensibilité pour communiquer avec ce que nous appelons "l'au-delà" témoignent d'autres formes de vie où l'harmonie, la paix et l'amour sont souverains.


Je voudrais ici rappeler deux livres que je trouve très bien écrits dont l'auteur est Nicole Dhuin du Centre Mexico à Rouvres-les-Bois (36) :

  • Contacts intergalactiques

  • Chouette, l'invisible nous parle

Mais il vous appartient de vous laisser interpeller aussi par d'autres ouvrages sur ce sujet...


On peut toujours nier une réalité qui dérange ou qui vient remettre en question nos convictions et nos croyances : cela ne veut pas dire qu'elle n'existe pas.


Force est de constater également que dans les moments les plus difficiles de nos vies, ceux qui se disent athées se surprennent à prier...


Les religions détruisent notre divinité !


C'est un vrai paradoxe et pourtant je suis convaincue que si bon nombre de personnes aujourd'hui ont tant de mal à trouver le chemin de leur âme, c'est parce que certains "religieux" ont fait de leur religion un instrument de pouvoir et d'asservissement.


Toutes les religions parlent d'un paradis ou d'un enfer propageant ainsi crainte et soumission...

Autrement dit, si tu n'obéis pas aux lois de ta religion, tu te condamnes et ne feras pas partie des "élus".

  • Combien de guerres au nom des religions, pillant, violant, massacrant ?

  • Que dire du tribunal d'inquisition qui tortura et condamna à des morts violentes ?

  • Comment accepter un Vatican amassant richesses et pouvoir incommensurables ?

Et c'est encore l'église qui interdisait la lecture et brûlait les livres pour maintenir "le peuple" dans l'ignorance...


Alors oui, il y a bon nombre de raisons pour se détourner d'une église qui prône le pardon, l'amour de son prochain et "distribue" le pain et le vin... alors que ses plus hauts "fonctionnaires" sont dans le pouvoir, le mensonge et la condamnation. Une belle mascarade !


Les textes sacrés sont bien loin de l'enseignement que les hommes de religion ont bien voulu "dispenser", asservissant ainsi leurs fidèles et donnant naissance à des fanatiques.


Entre ce qui est écrit, ce qui est retransmis et fait, le fossé est énorme.

Nous sommes donc nombreux à revendiquer n'être plus pratiquants et athées.


Forts de cette revendication, n'avons-nous pas repoussé l'essence même de notre divinité ?


Ne plus confondre religion et spiritualité


Ce constat vient de ma propre expérience et des partages que j'ai pu avoir dans mes consultations ou lors de mes ateliers sur le féminin-masculin sacré :


J'ai lâché la religion lorsque je suis allée dans une école de religieuses et ce que j'y ai vécu (pouvoir et perversité) m'a complètement dégoûtée. Prier matin, midi et soir mais être convoquée et menacée si je ne dénonçais pas une copine me paraissait injuste et contraire à un Dieu aimant et pardonnant...

Seulement, j'avais tout amalgamé : ce que la mère supérieure était et ce Dieu qui, somme toute, ne m'avait jamais rien fait.

Il m'a fallu quelques années pour retrouver mon Père, Créateur de l'Univers, et me réconcilier avec mon âme, cette part divine en moi.


Le fait de développer ma capacité à nettoyer les lieux, libérer les âmes et recevoir des messages a largement contribué à renouer ce lien et je peux comprendre que ce soit difficile pour ceux qui veulent "voir" pour "croire".


Toutefois, vous savez déjà exprimer votre spiritualité :


  • À chaque fois que vous lâchez votre mental/ego et laissez parler votre cœur.

  • Lorsque vous "communiez" avec Terre-mère et que vous vous attardez sur sa beauté.

  • Quand un chant ou une musique vous berce et vous apaise.

  • Dès lors que vous riez, vous amusez et agissez comme un enfant heureux.

  • À chaque fois que vous donnez sans attendre de retour.

  • Lorsque vous êtes dans une créativité qui vous ravit intérieurement.

  • Là où vous tendez la main simplement, humblement.

  • En caressant le front d'une personne malade.


En fait, à chaque fois que vous laissez votre cœur parler et agir.

Tout simplement, parce que vous êtes en lien avec ce qu'il y a de meilleur en vous, loin de vos peurs, de calculs mercantiles ou de doutes.


Nous sommes des êtres spirituels.


Quelque soient les leçons de vie que notre âme a décidé pour notre incarnation, nous venons de la lumière devenue matière sur notre planète.


Ceux qui n'ont pas encore cette sensibilité à voir au-delà de leurs yeux, peuvent le nier avec toute la force d'un mental récalcitrant.

Cependant, au plus profond d'eux-mêmes et en toute honnêteté, n'ont-ils jamais ressenti qu'une puissance opérait parfois "au-delà de toute compréhension humaine" ?


Je pense pouvoir affirmer, sans me tromper, que nous avons tous fait l'expérience que c'est dans le calme et la sérénité que nos décisions les plus justes se sont révélées efficaces.

A l'inverse, nous ne savons que trop bien, combien nos décisions prises à la hâte, dans la confusion et la peur provoquées par une situation déstabilisante ou angoissante n'ont pas eu le résultat tant espéré !


Le calme et la sérénité sont l'expression même de l'âme qui vient tout juste de s'incarner : consciente de l'endroit d'où elle vient et consciente de sa mission, elle est en confiance.


La respiration ample en étant bien présent à l'instant permet de "descendre" à l'intérieur de soi et de s'apaiser. C'est alors que l'être humain (incarné) peut entendre sa "petite voix" ou voix de son âme.


Comment développer notre perception


Nous avons le choix de percevoir notre monde par la lorgnette de notre être limité ou par l'infini champ des possibles de notre âme.


Le moi "limité" correspond à notre enveloppe terrestre. Il est limité par notre égo, notre mental, nos peurs, nos croyances. Tout ce qui se rapporte à notre vie matérialisée.

Le moi "supérieur" correspond à notre âme. Elle est en lien avec le monde d'énergie de pure lumière. C'est la porte de notre esprit ouverte sur la grande bibliothèque universelle !

C'est la résidence de notre souveraineté.


Suivant les événements, nous basculons entre les deux et actuellement, on peut dire que notre "moi limité" a pris le dessus sur notre souveraineté.


Ce n'est pas juste, tout comme il serait injuste de ne donner vie qu'à notre "moi supérieur" car dans ce cas, notre enveloppe terrestre ne servirait plus à rien.

Hors, si notre "moi supérieur" a décidé de s'incarner, c'est qu'il s'est donné une mission à effectuer sur la planète Terre qu'on pourrait appeler "terre d'apprentissage".


Pour ne plus balancer dans la dualité, nous ne devons pas séparer nos deux "moi" mais, au contraire, les "unir".

Tout comme l'ombre et la lumière, la lune et le soleil ou le yin et le yang, ils sont, non pas contraire, mais bel et bien complémentaires !


AU LIEU D'OPPOSER, CONJUGUONS OMBRE ET LUMIÈRE


Considérons notre "moi limité" comme l'ombre, non pas dans le sens péjoratif du terme mais dans le sens limité parce que, encombré d'un physique (parfois handicapé), d'un mental trop actif guidé bien souvent par un ego surdimensionné.

L'ombre n'est pas négative, elle n'est que l'expression de notre "moi limité".


Et regardons notre "moi supérieur" comme la lumière à laquelle nous aspirons tous lorsque, sans limites, nous "rêvons" à notre vie idéale, à un monde idéal.

La lumière n'est pas positive, du moins au sens où "on" nous l'a inculquée... elle n'est que l'expression de notre "moi supérieur"


Ainsi nous sommes ENTIERS et pouvons poser nos actes en "notre âme et conscience".


Je vous partage un texte que j'ai trouvé très juste dont j'ignore malheureusement l'auteur :


"Ta vision ne deviendras claire que quand tu regarderas dans ton cœur
Celui qui regarde à l'extérieur rêve
Celui qui regarde à l'intérieur s'éveille"

Ceci pour clarifier l'interprétation du mot "rêver".


Suite à un post mis sur ma page Facebook, une personne m'a écrit :

" - c'est beau de rêver, ça ne coûte pas cher !"


Hors, il y a une énorme différence entre "rêver et attendre des jours meilleurs" comme elle l'exprimera plus tard et "passer à l'action pour réaliser ses rêves" ce qui était le sujet du post en parlant de différentes actions à mener pour que la reprise "progressive" ne soit pas un remake de temps révolus.


C'est là où j'en reviens à l'importance d'être bien centré et connecté à notre "moi supérieur" !


ACTIONS pour rencontrer notre souveraineté :


A chaque action que nous menons en étant bien dans l'instant présent et comme je vous l'indique plus haut, toutes les fois où nous exprimons notre spiritualité.


Simplement, mettons de la conscience dans chacun de nos actes et nous manifesterons ainsi notre côté lumière.


Ensuite, la première des choses est de respirer en conscience.


Je vous laisse chercher la méthode qui vous parlera le mieux mais la cohérence cardiaque est intéressante pour ceux qui ont du mal à se concentrer et se laisse parasiter par l'extérieur.


Plusieurs vidéos lui sont consacrées sur Internet. En voici une que je trouve bien faite et agréable à suivre même si, dans l'idéal, fermer les yeux permet de rejoindre son "moi supérieur" plus rapidement... mais c'est un bon apprentissage.



Plus nous nous mettons dans notre respiration, plus nous apaisons notre mental et revenons à l'intérieur de nous, contactant ainsi notre "moi supérieur".


Nous sommes alors en état de méditation ou de prière.


Peu importe la ou les divinités que nous invoquons, elles rejoignent forcément le Père/Mère, créateur de l'Univers, la lumière universelle.


Voici une autre vidéo avec des séquences numériques données par Grabovoï que vous pouvez mettre sur votre ordinateur et pratiquer autant de fois que nécessaire :




Dans cet état d'apaisement, il est plus facile pour notre "moi supérieur" d'entrer en communication et de guider nos pas.





Des personnes témoignent souvent que c'est lorsqu'elles dorment que les messages arrivent. C'est normal car elles sont en mode "détente" et l'âme intervient plus facilement.


En thérapie, lorsque j'aide une personne à réparer ou défaire les liens d'un passé douloureux, j'abaisse l'effervescence de son mental à l'onde ALPHA : elle est dans un état proche de l'endormissement mais reste consciente de l'endroit où elle est tout en laissant son âme "voyager" dans le passé...

C'est aussi le principe de l'hypnose.


Petit récapitulatif pour développer notre perception :


  • Vivre en conscience et dans le cœur à chaque instant

  • Exprimer notre côté lumière pour sortir de nos limites

  • Respirer en conscience

  • Méditer ou prier


Et nous recueillir dans des endroits "sacrés".


Je ne parle pas forcément d'une église, une mosquée, un ashram ou autre... je parle d'un endroit qui nous régénère, où nous nous sentons bien, en paix, protégé.


Dans cette bulle ainsi créée, le champ des possibles s'ouvre. Nous pouvons écouter notre part divine. Ainsi en sécurité intérieure, protégé de l'extérieur, nous pouvons être et entendre ce qui est bon pour nous.



Dans notre bulle, nous conversons avec notre "moi supérieur", là où réside la connaissance universelle et l'accès aux informations dont nous avons besoin.

Notre "moi supérieur" balaye tout : notre passé, notre présent et notre avenir.

Laissons-nous guider pas à pas vers notre avenir en confiance puisqu'il sait tout.


Puis nous reviendrons vers notre "moi limité" pour poser les actes grâce à notre corps physique.


Ainsi, nous sommes UN.

Tout comme nous sommes dans l'unité lorsque nous équilibrons notre féminin-masculin sacré.


Vous connaissez maintenant mes trois cercles sacrés... si vous suivez mes lives :


création Chantal, Femme-médecine - "Guérir de Tes Blessures"

A gauche, vous avez la lune, c'est notre côté yin, notre féminin-sacré, notre côté ombre : l'insondable mystère de la lune... qui révèle à la pleine lune ses secrets. L'intuition.


A droite, le soleil, notre côté yang, notre masculin-sacré, notre côté lumière : la puissance nécessaire pour exprimer ce que la lune a révélé... l'action.

C'est l'alchimie du Féminin-Masculin, du Père/Mère, créateur de l'Univers.




En bas, bien enraciné, l'âme incarnée dans son enveloppe charnelle pour expérimenter la vie sur terre.


J'aime à faire un parallèle entre notre "moi limité" mais très utile qu'est notre corps physique planté sur notre planète terre et notre "moi supérieur" que sont l'union de la Lune et du Soleil, notre féminin et masculin sacrés etc.


En conclusion


Être dans notre justesse, c'est regarder notre vie comme un témoin qui observe un moment de son chemin de vie

témoin de notre vie = vie terrestre (plan limité)

moment de chemin de vie = voie divine (plan illimité)

Dans deux jours, la pleine lune sera des plus féconde ! C'est la fête du Wesak.

Pour les âmes éveillées, il sera ressentie la victoire de la lumière !


Dans nos prières, nous pouvons demander lors de cette pleine lune mais avant et une semaine après... d'avoir la clarté et le discernement. Demander à votre divinité de vous enseigner sur de nouveaux concepts et nouvelles façons de faire.


Si vous ne ressentez rien par manque de pratique, le temps que vous passerez en prière aura un impact, soyez-en certains.

Sortez dehors et adressez-vous à la lune comme vous le feriez à une bonne mère accueillante et aimante puis laissez faire.

Dans la nuit, au petit matin ou les jours qui suivent, si une idée surgit que vous ressentez être une réponse à votre demande, agissez en conséquence tout en gardant confiance.


La fête du Wesak : pleine lune du 7 mai 2020

Même si vous n'êtes pas attiré par l'astrologie, je vous invite à écouter au moins toute la première partie de cette vidéo : j'aime l'approche humaine de Yann Loranger sur la notion de "paradis" et qui explique bien l'union terrestre (notre moi limité, terrestre) et l'expansion infinie de notre âme.


Une belle invitation à SEMER de nouvelles semences pour un monde nouveau !

Plus que jamais, nous devons rester dans la Confiance, la Joie et l'Amour.


Que la PAIX soit avec vous !





Si vous avez besoin d'aide, vous pouvez toujours me contacter et je vous donne rendez-vous demain sur mon live du 6 mai 2020 : "Aux Âmes Citoyens !"




#prière #méditation #Wesak #conscience #spiritualité #religion #FémininSacré #MasculinSacré

© 2019 - guerirdetesblessures créé par Chantal Peccatte - Tous droits réservés - 

 84 - Goult, France